Full Tilt Poker, la deuxième plus grande salle de poker en ligne, a envoyé un e-mail à un bon nombre de destinataires, concernant les mesures prises pour améliorer la sécurité de la salle. L’information provient de PokerTableRatings et d’autres sources. Le courriel a informé les joueurs sur une enquête menée par le site, prouvant que plusieurs utilisateurs avaient transgressé les Termes d’utilisation de Full Tilt. Certains ont été découverts en trichant grâce à l’utilisation des robots.

Les comptes des tricheurs ont été fermés et leurs fonds ont été confisqués. Cependant, on ne connaît que quelques détails sur ces incidents, parce que Full Tilt n’a pas divulgué le nombre de comptes qui ont été fermés ou combien de personnes ont été saisies. La société a quand-même promis que tous les joueurs affectés par les activités des tricheurs recevront des indemnités équivalentes aux pertes.

« Pour un certain nombre de raisons, nous sommes incapables de fournir des renseignements supplémentaires au sujet de cette affaire, y compris les joueurs impliqués et le type de jeu où ça s’est passé », a expliqué Full Tilt dans le message.

Un « poker bot », pour ceux qui l’ignorent, est une forme de logiciel qui n’a pas besoin de l’assistance d’un utilisateur pour s’enregistrer aux tables de jeu. Ils sont principalement utilisés dans les jeux en cash, mais ont également été découverts dans les tournois sit and go.

La plupart des grandes salles de poker en ligne ont essayé d’empêcher l’utilisation de tels logiciels. En juillet 2010, PokerStars a engagé des représailles contre un bot basé en Chine qui avait joué au moins huit millions de mains et a gagné 57,000$ au sit and go Double or Nothing.

Full Tilt a fait aussi dans le passé l’objet des nouvelles impliquant l’utilisation des bots. En octobre 2009, deux clients dont les comptes avaient été bloqués ont poursuivi le site en justice. Full Tilt avait bloqué les comptes invoquant l’utilisation des bots.

Votre avis sur les jeux de casino